Agrégathon (distance : 9 mois)

Si vous avez suivi mon blog ces derniers mois, vous savez qu’en janvier dernier j’ai passé les épreuves de l’agrégation interne de lettres classiques. C’était la deuxième fois en fait, mais je n’avais réellement préparé aucune de ces deux tentatives. Dans la mesure où il n’y a que très peu d’élus, je n’ai donc été ni surprise, ni déçue de ne pas voir mon nom apparaître sur la liste des admissibles.

Mais cette fois-ci, j’ai décidé que j’étais motivée. Oui, la motivation, ça se décide ! Pour une fois, notre bien-aimé Ministère de l’Éducation nationale a eu le bon goût de publier le nouveau programme en même temps que les résultats d’admissibilité et mes envies de grand nettoyage de printemps. Qu’à cela ne tienne ! j’ai réaménagé mon bureau selon la méthode dite « par le vide », j’ai affiché au mur quelques portraits de Victor Hugo façon journalisme d’investigation, je me suis fait un stock de post-it et de surligneurs. J’ai tenté de commander les œuvres au programme, avant de me rendre compte que, quelques jours à peine après la publication de ce dernier, elles étaient toutes en rupture de stock. Tant pis, ça me laisse un peu de temps pour peaufiner ma stratégie de motivation. Publier sur ce blog en fait partie, et j’annonce officiellement ouvert mon challenge personnel agrégation ! **jingle épique**

agrégathon fortyfive weeks

Cela fait deux ans que je demande un congé de formation, mais je ne pense pas l’obtenir avant 5 ou 6 ans. Ce n’est pas une blague, je suis cent-cinquante-quatrième sur la liste d’attente (c’est plus impressionnant en toutes lettres), et on l’octroie seulement à 25 ou 30 personnes par an dans mon académie. Il va donc falloir concilier travail à temps plein et agrégation. Autant dire que cela ne sera pas facile, et que j’aurai de nombreux « coups de mou » (tututu, je me connais).

Essayons donc de fixer quelques objectifs :

  • lire toutes les œuvres au programmes avant les grandes vacances
  • faire un dossier de notes, citations, commentaires pour chaque oeuvre
  • me remettre à niveau en version latine
  • lire et analyser les derniers rapports du jury
  • lire et analyser de bonnes copies de candidats des sessions précédentes
  • me remettre à niveau en grec ancien (cet objectif, quoiqu’indispensable, me semble utopique…).

Et comme je sens bien que ça vous fait rêver, voici le programme de la session 2017 (à ce jour il me manque encore l’oeuvre médiévale, et les œuvres latines) :

  • Christine de Pizan, Le livre du duc des vrais amants
  • Michel de Montaigne, Essais, livre III
  • Beaumarchais, Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro et La Mère coupable
  • Victor Hugo, Les Contemplations
  • Jean Giono, Les Âmes fortes
  • Lucrèce, De la Nature, livre II
  • Sénèque, Lettres à Lucilius, livres I et II
  • Sophocle, Ajax
  • Platon, Gorgias
  • Arnauld Desplechin, Trois souvenirs de ma jeunesse.

J’ai déjà lu Beaumarchais, dont les œuvres étaient au programme l’an dernier (et qui est même tombé à l’écrit). Je me garde donc cette relecture pour la fin. Pour l’instant j’ai attaqué Giono et butine un peu les Contemplations… rendez-vous en juillet pour un premier bilan !

Publicités

10 réflexions sur “Agrégathon (distance : 9 mois)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s