Souvenirs de Marnie : sortez les mouchoirs !

Après vous avoir fait part, il y a quelques mois, de mon coup de cœur pour Le conte de la princesse Kaguya, je reviens aujourd’hui vous parler d’un autre film des studios Ghibli : Souvenirs de Marnie.

Comme à mon habitude, je ne m’étais volontairement pas renseignée sur le film avant de le regarder, tant je redoute le spoil. Tout au plus avais-je visionné la bande-annonce, et compris que le film traitait d’une histoire d’amitié entre deux jeunes adolescentes. Les ultimes paroles de la chanson (would you cry if I die / would you remember my face), ainsi que le titre du film laissaient cependant présager un petit goût de spleen caractéristique des productions Ghibli. Sans surprise, j’ai adoré cette bande-annonce. Après avoir vu le film je me la suis d’ailleurs repassé un nombre incalculable de fois, pour le plaisir d’écouter (et de chanter) la musique.

Si vous n’êtes pas comme moi, et que vous ne regardez pas un film sans avoir un minimum d’informations à son sujet, voici quelques détails supplémentaires :

L’HISTOIRE

Ana est une jeune fille solitaire, qu’on devine mal dans dans peau. Elle fuit la foule, ne se confie à personne et passe le plus clair de son temps à noircir son carnet de croquis.

vlcsnap-2016-05-18-16h34m45s782

Pour soigner ses fréquentes crises d’asthme (et sa déprime), on l’envoie se requinquer à la campagne, chez des parents. S’ouvre alors une douce parenthèse estivale pour la jeune fille. Au cours d’une de ses promenades, elle découvre « la Maison des Marais », une grande demeure qui semble inhabitée et qui l’attire irrésistiblement. C’est là qu’elle rencontrera Marnie, une jeune fille de son âge, espiègle et bienveillante, un peu mystérieuse.

372724

INTERTEXTUALITÉ

La patte graphique de Souvenirs de Marnie m’a rappelé celle du Voyage de Chihiro (mon Ghibli préféré ♥) : les personnages se détachent nettement sur des décors très soignés et réalistes. On admire le jeu superbe des premiers/seconds plans, des ombres et des transparences. Les plans larges ont un air d’impressionnisme.

SOUVENIRS DE MARNIE PHOTO3SOUVENIRS DE MARNIE PHOTO2

Souvenirs-de-Marnie-1

D’autre part, tout comme Le Voyage de ChihiroSouvenirs de Marnie est un récit initiatique, construit sur un fragile équilibre entre rêve et confrontation à la réalité. Ana a du mal à trouver sa place dans un monde dont elle se sent exclue, elle doit surmonter ses peurs et accepter ses émotions. Au passage,  le film illustre très bien les tourments de l’adolescence, cet âge où on prend conscience de notre singularité tout en souffrant de nos différences.

Point intéressant, l’histoire a beau se dérouler au Japon (différentes villes nipponnes sont nommées, Ana participe à la fête de Tanabata…), le film est pétri d’inspirations occidentales. J’ai notamment été frappée par des ressemblances avec Le Grand Meaulnes et sa troublante scène de bal. Cette histoire d’amitié au grand air m’a également rappelé Le château de ma mère.

Après quelques recherches, j’ai découvert que cette impression était bien fondée : Souvenirs de Marnie est l’adaptation d’un roman britannique paru en 1939, et cela transparaît en de nombreuses occasions.

MON VERDICT

Tout au long du film, l’illustration de multiples petites sensations du quotidien (comme autant de premières fois pour Ana) est particulièrement réaliste pour qui est attentif : on parviendrait presque à ressentir la fraîcheur de l’eau qui nous baigne les pieds sur la plage, ou la tiédeur des pierres sur lesquelles on marche pieds nus. Souvenirs de Marnie, à travers l’expérience singulière d’une adolescente, ravive des souvenirs en chaque spectateur.

Le film est plein d’émotion, mélancolique sans être larmoyant. On s’attache au personnage d’Ana, qu’on voit souffrir, douter, s’ouvrir. La quête qu’elle entreprend nous touche, et le suspense nous tient jusqu’aux dernières minutes. J’ai été conquise, et je sais que les personnes avec qui j’ai partagé ce moment l’ont été tout autant !  😉

 marnie (1).jpg

 

 

hellocoton sélection culture

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s