Tout, tout, tout, vous saurez tout sur Sex Story !

Les Grecs anciens étaient-ils tous homosexuels ?

De quand datent les premiers systèmes contraceptifs ?

Pourquoi la masturbation a-t-elle été condamnée pendant des centaines d’années, d’abord par l’Église, ensuite par la science ?

Sex story répondra à toutes vos questions en matière de sexualité (y compris celles que vous ne vous étiez jamais posées) !

sexstory lit.jpg

LE CONCEPT

Laetitia Coryn (auteur de BD) et Philippe Brenot (psychiatre, anthropologue et sexologue) ont associé leurs compétences pour nous proposer une histoire de la sexualité très complète, de la Préhistoire à nos jours. Et c’est jouissif (pardon).

Organisée en chapitres efficaces, la BD balaye les pratiques sexuelles de l’homo sapiens : données scientifiques, prescriptions religieuses, modes et tabous, tout y passe. L’ensemble est copieusement arrosé d’anecdotes historiques plus croustillantes les unes que les autres. On apprend par exemple que Cléopâtre serait l’inventrice du premier vibromasseur ou que le pape Sixte IV avait acquis une maison close pour renflouer les caisses du Vatican et construire la chapelle Sixtine.

Plus on remonte dans le temps, plus la légende se mêle à l’histoire, et si la mythologie gréco-romaine m’était déjà familière, j’en ai appris de belles concernant les dieux égyptiens !

vénus sex story

Vous ne rêvez pas, c’est bien un pénis qui surnage près d’Aphrodite (mais rien de plus normal dans la mythologie).

Vous l’aurez compris grâce aux vignettes ci-dessus, un des gros points forts de Sex story, c’est l’humour ! Les informations données se voulant scientifiquement et historiquement sérieuses, le décalage comique se cache souvent dans les dialogues des personnages, et repose généralement sur un niveau de langue anachronique.

Autre bonne surprise, l’histoire de l’art apparaissant comme très liée à celle de la sexualité, les auteurs ont semé de multiples références littéraires et surtout picturales au fil des pages. De nombreux tableaux célèbres y sont notamment reproduits. Exemples : l’évocation d’une fresque pompéienne, ou la correspondance médiévale entre Héloïse et Abélard.

heloise abelard sex story

Le sujet traité est cependant bien moins léger qu’il n’y paraît, car étudier les pratiques sexuelles n’est qu’un biais pour étudier les évolutions de la société : Sex story montre bien qu’au fil des siècles l’homme s’est globalement montré peu tolérant, et que les périodes de liberté sexuelle ont presque toujours été suivies par des phases de puritanisme, voire de répression. Il interroge également la place de la femme au sein du couple, qui est loin d’avoir toujours été idéale.

MON VERDICT

N’y allons pas par quatre chemins : Sex story est un véritable coup de cœur, comme le sont souvent pour moi les œuvres qui mêlent humour et culture. Je n’ai pas pu lâcher le livre avant de l’avoir terminé, souriant voire riant à chaque planche. Je suis par ailleurs persuadée qu’il n’est pas nécessaire d’être un fan de BD pour apprécier celle-ci. Chacun y trouvera son compte (à moins d’être particulièrement prude). J’ajouterai que, même en dessinant des sexes en érection et des poils pubiens à toutes les pages, Laetitia Coryn parvient à ne jamais tomber dans la vulgarité. Ne vous attendez d’ailleurs pas à un ouvrage érotique, et encore moins pornographique. Sex story est plutôt pédagogique (ce qui ne signifie pas pour autant qu’il faille le laisser entre de trop jeunes mains).

Je me dois tout de même de mettre un petit bémol (mince, je me Léa-Salamise) : je ne suis pas sûre en effet que M. Brenot fasse toujours preuve d’honnêteté intellectuelle. Je m’explique : présenter certains faits comme absolument véridiques sous prétexte qu’un auteur antique les évoque me semble pour le moins présomptueux. On sait que les historiens de l’époque n’étaient absolument pas neutres mais ça, que ce soit dans la BD ou sur les plateaux télé, M. Brenot ne le dit pas. D’autre part, le procédé qui consiste à se citer soi-même dans la partie « références bibliographiques » me laisse perplexe…

Sex-story

♥ Merci aux éditions Les Arènes pour leur sympathique collaboration ! ♥

Sex story – La première histoire de la sexualité en BD

Philippe Brenot et Laetitia Coryn

Éditions Les Arènes (avril 2016) – 204 pages

 

Advertisements

2 réflexions sur “Tout, tout, tout, vous saurez tout sur Sex Story !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s