Thimbleweed Park : welcome back in 1987

Vous avez aimé Maniac Mansion ?

Vous êtes nostalgique de Monkey Island ?

Vous êtes fan de point & click ?

Alors bienvenue dans l’univers de Thimbleweed Park !

LE CONCEPT

Dois-je encore vous présenter Ron Gilbert, concepteur de la potion de guérison des ongles incarnés jeux vidéo phares, notamment chez LucasFilms Games dans les années 1980 ? Oui, j’aime les prétéritions.

Grâce à une campagne Kickstarter, il a pu satisfaire ses fans qui, depuis des années, attendaient un nouveau jeu dans le style de Maniac Mansion. Décidément, le financement participatif vit de belles heures ! Le projet a abouti, et Thimbleweed Park est sorti en mars 2017, pour notre plus grand plaisir.

LES POINTS FORTS

Dès les premières minutes de jeu, une atmosphère particulièrement réussie s’installe. Tout concorde à captiver le joueur/spectateur : la musique, l’humour des dialogues et des situations, les décors extrêmement soignés.

Une ambiance digne d’un (vieil) épisode de X-Files qui aurait été réalisé par Quentin Tarantino et les Monty Python à la fois. Comment ça, vous ne voyez pas du tout ce que je veux dire ? Exactement ! Thimbleweed Park relève un pari intéressant : celui d’être unique tout en faisant appel à nos références cultes préférées…

CarneyJoe.0

quickiepal1

Les personnages sont très charismatiques. Ceux dont vous aurez le contrôle et dont votre progression dans l’histoire dépend, mais aussi les personnages secondaires, qui ne sont là que pour une ou deux interactions.

DGo6NHfUAAARu89

VOUS AVEZ DIT « MISE EN ABÎME » ?

Mais ce qui fait surtout la force du jeu, ce sont d’une part les multiples clins d’œil à Maniac Mansion, LE jeu qui a fait connaître Ron Gilbert (aussi bien dans le gameplay ou dans les décors que dans certaines énigmes, que les fans reconnaîtront à coup sûr), et d’autre part ce que j’appellerais l’abolition du « quatrième mur » entre les personnages et le joueur. Je ne sais pas si ce procédé, très bien théorisé en ce qui concerne le théâtre, a été étudié pour les jeux vidéo, mais Thimbleweed Park s’amuse ostensiblement à briser « l’illusion théâtrale ». Concrètement, cela se manifeste de plusieurs façons : il arrive par exemple que les personnages s’adressent directement au joueur, ou fassent allusion aux sauvegardes. Vous aurez même droit à quelques caméos.

screen-maniac-mansion-orig-library

tp-library

1987-2017 : même bibliothèque (et même escalier) 😉

MON VERDICT

J’avais des chances d’être conquise d’avance… j’ai d’ailleurs volontairement attendu d’être en vacances car je savais qu’une fois lancée, je ne pourrais m’empêcher de continuer le jeu jusqu’à la fin !

Thimbleweed Park m’a évidemment beaucoup plu. Je crois que ce que j’ai préféré est l’autodérision dont le jeu fait preuve à l’égard du genre aventure/point & click. Si vous aussi, vous conservez soigneusement chaque objet improbable dans votre inventaire « au cas où », et que vous balayez méticuleusement de votre souris tout votre écran, pixel par pixel, alors vous savez…

Il me semble cependant que Thimbleweed Park tombe dans les travers propres à ce type de jeu… plus on avance, plus les interactions qu’on vous demande de réaliser sont absurdes, et j’avoue avoir eu parfois recours à la soluce (vive 2017 et les Internets). Mais ne vous arrêtez pas à ça, le retournement final vaut le coup qu’on aille jusqu’au bout (même si ensuite, le jeu se termine un peu trop vite à mon goût).

Le jeu est disponible sur de nombreuses plates-formes, alors faites-moi confiance, foncez. Thimbleweed Park est une valeur sûre.

Retrouvez-moi sur Forty-five crafts, où je vous montre comment j’ai prolongé mon expérience de jeu grâce à mes petites perles hama ! À bientôt !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s