Encré dans sa mémoire – Concours e-crire aufeminin 2017

Comme l’an dernier, je participe au concours e-crire au feminin, histoire de dérouiller un peu mon clavier.

Petit rappel des contraintes : respecter un des quatre thèmes imposés, et ne pas dépasser 3 000 caractères. Le thème « C’était mon premier tatouage »

Encré dans sa mémoire

Frêle silhouette, dos courbé, petits pas mesurés. Émouvante apparition qui ne manque pas de surprendre. Se frayant un chemin entre les masses d’épaules dénudées et les décolletés corsetés qui peuplent les allées du « Tattoo Show », il détonne.

Léon a quatre-vingt-dix ans.

Les habitués le connaissent bien : ses rides sont un peu plus creusées mais le sourire qui éclaire son visage est identique. Chaque année il arbore un nouveau tatouage, immuable rituel depuis exactement soixante-dix ans. Dans un rire, comme un masque à sa pudeur, il aime à expliquer que c’est cette manie qui le maintient en vie.

En bras de chemise au milieu de la foule, il se sent libre, et s’amuse de voir les gens se retourner sur son passage. De ce qui se cache sous le coton côtelé de son maillot de corps, ils ne peuvent rien deviner. Sous ses airs singuliers, Léon est une énigme.

Une équipe de télévision a fini par le repérer. Un homme aussi âgé avec autant de tatouages, c’est le buzz assuré. Il se prête au jeu et accepte de se dévoiler un peu. On lui donne une chaise, un verre d’eau. La caméra s’installe, un attroupement de curieux se forme rapidement. Volubile, Léon se met à raconter ses tatouages : le berceau qu’il s’est fait faire quand son fils est né. La sirène un peu dénudée qui date du temps où il était marin. Il en rougirait presque. Il mélange les époques, passe du coq à l’âne au fil de ses souvenirs, aussi ancrés dans sa mémoire qu’ils le sont sur sa peau.

Les badauds sourient, à la fois émus et admiratifs. Quelques rires fusent quand Léon avoue avoir recouvert le prénom de sa première femme par un dragon à moustaches. Les questions se font plus intimes : son plus gros tatouage ? Un lion rugissant, qui emplit presque tout son dos.

– Savez-vous que « Léon » signifie « lion » en latin ?

– Le courage et la justice ! s’empresse de commenter le journaliste face caméra.

Applaudissements. L’ambiance est bon enfant.

– Et votre premier tatouage ?

– Mon premier tatouage, on me l’a fait quand j’avais seize ans…

La phrase reste en suspens. Léon retrousse sa manche gauche et désigne une discrète inscription sur son avant-bras. Elle est cernée de motifs plus récents et les caractères se sont estompés. On fait signe au cadreur d’en faire un plan rapproché.

Les regards se croisent dans un murmure collectif. Ils ont vu la série de chiffres sur la peau parcheminée. Ils ont compris.

«  … c’était en 1943. »

Je vous invite, si le cœur vous en dit, à liker et à partager ma nouvelle, car six textes seront sélectionnés en fonction de leur nombre de votes. Attention, il semblerait qu’il faille parfois désactiver ablock ou l’antivirus pour que le bouton « like » apparaisse…

Encré dans sa mémoire

Merci à vous, fidèles lecteurs ! ♥

5 réflexions sur “Encré dans sa mémoire – Concours e-crire aufeminin 2017

  1. Super ! Je vais aller jeter un coup d’œil. J’adore écrire aussi : en pleine élaboration d’un roman fantasy depuis un an. En mai, j’ai gagné un concours d’écriture de nouvelles sur le monde océanique et la préservation de l’environnement : une bonne surprise !

    Aimé par 1 personne

    • Merci ! J’ai bien peur de ne pas faire le poids face à ceux dont le réseau de malade a déjà assuré plusieurs centaines de « like », mais je suis ravie de recevoir des retours de la part de ceux qui m’ont lue ! 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s