J’irai cracher sur vos pubs #CrotteDeBic

28 juin 1919. Galerie des Glaces, Versailles. Quand vient son tour d’apposer son nom au bas du traité de paix, il ne jette pas un regard au porte-plume de bronze qu’on a mis à disposition des signataires. Trop tape-à-l’oeil, trop ronflant, trop frenchy – un peu comme l’énorme moustache à la Gauloise du vieux Clemenceau. Flegmatique, le premier ministre Britannique sort de sa poche un instrument moderne et élégant, son Waterman fétiche, gravé d’un proverbe gallois porte-bonheur. D’un geste assuré, il signe : D. Lloyd George. Le stylo entre dans l’Histoire.

Sur les publicités de l’époque, le stylo devient « l’arme de la paix ». Des déesses ailées et couronnées de laurier le brandissent tel un sceptre ou un caducée. Bref. En 1919, un stylo, c’est classe.

pub waterman traité de versailles paix

28 juin 2019. Collège Georges Clemenceau, Mantes-la-Jolie. Cela doit bien faire un quart d’heure que Kylian est québlo sur le document 2. « Où se passe cette scène ? » il n’en a aucune idée. Il scrute tous les détails de la photo en quête d’un indice. Le mec là, moustache-man, sa tête lui dit quelque chose, il est sûr de l’avoir déjà vu quelque part… pourquoi ils ont mis la photo en noir et blanc aussi ? on voit que dalle ! Kylian a le seum. Mais askip, les profs qui corrigent le Brevet ils mettent toujours des points quand on a essayé de faire une phrase. Alors, dans un élan de d’inspiration, il attrape son stylo préféré et en fait jouer le mécanisme. Une série de clics ! caractéristiques trouble un instant le silence de la salle d’examen. Kylian porte à sa bouche la petite boule déjà toute mâchouillée avant de se lancer dans la rédaction d’une réponse. Son 4 couleurs caca lui porte bonheur, tout ira bien.

Vous avez bien lu.

Non seulement le « stylo caca » existe, mais il se décline même en cinq versions. Quand j’ai vu apparaître cette « publication sponsorisée » sur mon fil d’actualité Facebook,  j’ai pensé que leur algorithme de ciblage se payait carrément ma tête. J’étais à deux doigts de me vexer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À l’aide d’une déclinaison de mots-valises « rigolos », la célèbre marque de papeterie réussit à amalgamer les deux passions du collégien ordinaire : le stylo 4 couleurs et l’emoji caca.

👉 Parenthèse : l’emoji « poop » est, paraît-il, l’un des plus utilisés au monde. Si vous aussi restez perplexe devant cet engouement, je vous invite à lire cet article retraçant l’histoire de sa création et de son succès. Cela explique sans doute en partie pourquoi on le retrouve partout : trousses, t-shirts, coques de téléphones portables et autres piñatas.

giphy-2

J’avoue que cela dépasse mon entendement. Tout ce que je veux bien admettre, c’est qu’on utilise ce petit idéogramme de façon ironique (et je ne m’en prive pas)  pour désigner ce qu’il représente, à savoir : de la merde.

Exemple :

romain goupil ONPC profs

👉 Il semblerait par ailleurs que le sens de ce mignon petit « tas de caca » nippon ait été mal interprété dans nos pays occidentaux. Apparemment, il serait porteur de bonheur et de prospérité. Le « merde » qu’on souhaite à un ami qui s’apprête à passer un entretien d’embauche ou à monter sur scène, quoi. Soit. Je reste convaincue qu’il vaut mieux s’abstenir de posséder tout « Coussin en Forme DE CROTTE », fût-il aux couleurs de l’arc-en-ciel*.

*oui, ça existe. La preuve :

coussin emoji caca bonne chance

Non, je ne ferai pas de commentaire sur la classification de ce truc dans « articles funéraires ».

Revenons à nos étrons. 🐑

Cinq crottes kawaii ont été affublées d’expressions humaines. Du caca oui, mais du caca avec des émotions, messieurs-dames ! Chaque « personnage » a sa personnalité, son petit caractère. Une espèce de Club des 5 fécal dont on n’a pas du tout envie de connaître les aventures :

stylos 4 couleurs kakawai bic

  • le CACALIN → Le plus adorable (à condition d’aimer le caca, évidemment). Mignon et drôle, mais pas très subtil – tel Dany Boon dans une comédie romantique tout public. Tout ce qu’il veut c’est recevoir des câlins (il ne peut pas en faire, lui, il n’a pas de bras, suivez un peu).

Conseils d’utilisation : parfait pour déclarer sa flamme à Maëlyss avant le cours de maths.

  • le CACAFARD → Un caca… triste, donc. Oui parce qu’il y a des cacas joyeux, voyez-vous. Le caca de la Saint-Sylvestre, par exemple, tout en foie gras et en paillettes. Mais là non. C’est un caca de cure thermale dans le Nord-Pas-de-Calais au mois de novembre. Dans une chambre avec vue sur le blockhaus de Leffrinckoucke et un poste de télévision branché sur France 3 à 16h30.

Conseils d’utilisation : idéal pour remplir sa déclaration d’impôts ou renouveler son abonnement à Pleine Vie magazine.

  • CACASTROPHE → Le seul de la série à ne pas être composé à partir d’un vrai mot. Oui hein, parce que « castrophe » ça n’existe pas, je vous le rappelle. Par contre, les gars de l’agence de pub ont tout donné. Non contents d’avoir fait vomir un étron (est-ce une métaphore de la gastro ?), ils nous ont pondu un combo licorne + couleur rose + arc-en-ciel + étoiles dans les yeux. Il ne manquerait plus qu’il chante La Reine des Neiges (avouez que « Let it go, let it go* ! » ce serait assez approprié, finalement, pour une crotte).

*Libérée, délivrée !

Conseils d’utilisation : particulièrement adapté pour écrire sa lettre au Père Noël ou se la péter au club de scrapbooking.

  • CACANICULE → Au premier abord, le caca le plus HOT de la collection. Vous regardez distraitement par la fenêtre de votre bureau. Vous êtes au trente-neuvième étage. De l’autre côté de la vitre, le laveur de carreaux fait une pause pour se désaltérer. Il retire un peu trop énergiquement la languette de sa canette de Coca-Cola, et la mousse qui s’en échappe éclabousse son t-shirt, qu’il décide alors de retirer.  Tandis qu’il porte la canette à ses lèvres,  le liquide brun coule le long de son torse nu. Soudain, il s’aperçoit de votre présence, vous fait un clin d’œil et un frisson vous parcourt. Pourtant, la climatisation est en panne, vous transpirez à grosses gouttes sous votre chemisier en percale. Il se tourne pour prendre quelque chose dans sa trousse à outil et s’accroupit. Son pantalon trop large dévoile une large raie, et la naissance d’un tatouage grossier dont vous ne distinguez qu’une partie : « NICULE ». Le charme est rompu. On croirait la chute d’un sketch de merde.

Conseils d’utilisation : impeccable pour signer des autographes (si vous êtes Jean-Marie Bigard).

  • le CACAMEMBERT → Clairement, on sent que les mecs étaient au bout du rouleau. Tout le monde avait déserté l’open space, Michel devait aller récupérer ses gosses à la crèche, Odile avait un date Tinder à l’autre bout de la ville. Personne n’avait envie de se faire chi*r, alors il ont demandé au stagiaire : Le caca ? bah ça pue. Or, le camembert, ça pue aussi. Donc le camembert, c’est du caca. CQFD.

Conseils d’utilisation : à offrir à quelqu’un que vous ne pouvez pas sentir.

giphy

La collection KAKAWAI est vendue sur internet depuis quelques mois, mais attention, en édition limitée (sous-entendu : grouillez-vous de l’acheter tout de suite). Mais la véritable question reste quand même de savoir pourquoi ils se sont arrêtés là.

Pourquoi ne pas avoir assorti leurs délicieux stylos d’un slogan de bon aloi ? Tes parents te font chier ? Tu t’emmerdes à l’école ? Pourquoi ne pas avoir étoffé la collection en visant une cible plus large ? CACANNABIS ; CACAHUZAC ; CACAGE AUX FOLLES ; Ô CACAPITAINE MON CAPITAINE ? Les possibilités étaient infinies, c’est dommage.

 

cropped-logo-fortyfive-weeks-blanc-transparent.png

6 réflexions sur “J’irai cracher sur vos pubs #CrotteDeBic

  1. Lu sur le web, il y a peu : « Envoyer le tas de caca souriant est une façon d’indiquer que vous aussi êtes émotionnellement touché par l’absurdité essentielle de l’existence humaine. »

    C’est philosophique, en fait. On ne réalise pas. Ce qu’aurait fait Shakespeare s’il avait eu en son temps l’émoji caca !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Eowyn Cwper Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s