J’irai cracher sur vos pubs #BalanceTonChat

Je suis tombée récemment sur un spot publicitaire qui m’a convaincue à lui seul de me lancer dans une nouvelle catégorie de billets d’humeur, que j’ai intitulée « J’irai cracher sur vos pubs » (je tenais à lui donner un nom élégant et délicat). Découvrez sans plus tarder ce petit bijou de marketing télévisuel, qui tente quand…

Dernières lectures (octobre/novembre 2018)

Pas le temps de rédiger des chroniques complètes ces derniers temps, mais vous pouvez à tout moment consulter mon avis sur mes lectures du moment, dans l’onglet Lectures > Lectures 2018. Après une rentrée un peu plus (trop) tranquille, je me suis remise à dévorer livre sur livre dès le retour de l’automne ! Bilan…

Le Vigile – le petit dernier de Xavier Viallon !

Après Le Crépuscule de Satan chroniqué ici en mai 2017, Xavier Viallon récidive et commet un second roman policier dans la collection black Berry  : Le Vigile. 🕵️‍♂️ Le Crépuscule de Satan, qualifié de mystique ou ésotérique 👽 m’avait « laissée sur ma faim ». Mais Le Vigile suit une intrigue plus classique, ce qui n’a pas été pour me…

Entrez dans la danse (ou pas…)

Tous les ingrédients étaient pourtant réunis : un invraisemblable fait divers en forme d’énigme médicale et historique, les tabous fondamentaux transgressés, un auteur paillard, cynique et bouffe-curé comme à son habitude… mais cette fois-ci la sauce « Teulé » ne prend pas.

La langue géniale : un récit non conformiste de la grammaire grecque en forme de déclaration d’amour (Andrea Marcolongo)

En guise d’introduction, laissez-moi vous raconter une histoire. Cela se passe il y a tout juste dix ans, dans une petite prépa d’une grosse ville de province. Sourde aux chuchotements ambiants, le regard artificiellement fixé droit devant elle pour se donner une contenance, une jeune fille attend, la boule au ventre, de savoir qui le…

Je me souviens… #2

Génération Y ? Ces quinze nouveaux « Je me souviens » devraient raviver quelques souvenirs ! Cette liste est évidemment inspirée de celle constituée par Georges Perec en 1978, dont je vous rappelai le principe dans un précédent article (vous y trouverez également mes « Je me souviens » 1 à 15).